Dark Swan, un duo d’horreur et d’humour

La folie, la jalousie, la peur, le doute, la honte… Tant d’émotions se dissimulent dans nos cœurs. Tant de névroses que nous essayons de cacher mais qui finissent irrémédiablement par ressortir quand nous sommes confronté.e.s à l’Autre. Voilà le propos de Dark Swan : rendre un hommage à notre part d’ombre qui nous rend tout simplement Humain.e.s. Et touchant.es. Il s’agit de proposer aux spectateurs une plongée dans cette horreur crasse que nous dissimulons comme cette poussière que l’on glisse sous le tapis du bout du pied. Pas vu.e, pas pris.e. Et comme faire preuve de second degré permet toujours de dédramatiser et de prendre du recul, le duo que nous proposons mêlera l’horreur et l’humour.

L’horreur et la part d’ombre

Faire face à son côté sombre est toujours une épreuve. Réagir toujours un poil trop haut quand on est colérique, ne pas pouvoir s’empêcher de fouiner quand on est jalou.x.se, hésiter mille fois avant de se lancer quand on n’a pas confiance en soi…  Parfois ce que l’on voit de soi n’est pas reluisant et notre jugement sur nous-même peut apparenter ces défauts et ces réactions à d’atroces comportements que l’on voudrait gommer à jamais et qui nous transforme en monstre. Voilà pourquoi Dark Swan part à la recherche de ces névroses et les pousse à l’extrême en mutant les danseuses en aliénées en pleine crise de panique, en Duchesses ensanglantées envieuses de l’apparence et des apparats de l’autre, en poupées de chiffon désarticulées incapables de décider par où partir… La danse et le corps exprimeront par les mouvements ces doutes, ces contradictions, cette violence et cette confrontation irrémédiable à l’Autre. Et donc à Soi. A son monstre intérieur.

L’humour et la part d’Amour

Dark Swan désire aborder le côté sombre de l’être humain.e avec bienveillance. Il est important de désacraliser les défauts et de les épouser pour apprendre à les contrôler mais surtout à les écouter car ils parlent de Nous. Nous voulons honorer et rire de ces traits de caractère et de personnalité qui nous imprègnent tou.te.s et qui nous permettent de progresser et d’ajuster, mais aussi d’écouter, de comprendre, de communiquer, de confronter, de pardonner.

Durée : 20 minutes

Distribution

Eugénie Leclercq
Cécilia NGuyen Van Long

Equipe créative

Direction artistique : Eugénie Leclercq
Musique : Kevin Bardin
Photographie : Sofia Babani