Eugénie LECLERCQ – directrice artistique

Mise en scène, chorégraphie et jeu

Eugénie LeclercqEugénie pratique la danse classique depuis ses 7 ans. Depuis 2013, c’est vers la danse contemporaine qu’elle a évolué. De 2013 à 2015, elle a dirigé la création de Lilith, un ballet de danse contemporaine et hip-hop. Pour cela, elle a conçu la trame et orienté la chorégraphe (Cécilia Nguyen Van Long) et le compositeur (Kevin Bardin). Le ballet a été présenté à la Biennale OFF de la danse 2014 au Croiseur. Puis il a été programmé à la Quinzaine de l’Egalité de la région Rhône-Alpes en octobre 2014, au Festival Temps Danse de Miribel en novembre 2014, et au Festival Exercices de Styl’ en mars 2015. Le ballet a également remporté le Trophée PRODIJ 2014 décerné par la ville de Lyon.

Avec Lilith, Eugénie a commencé un travail et une esthétique sur la déchéance du corps qu’elle développe dans son deuxième projet Dracula.

En parallèle de la danse, Eugénie est comédienne. Au sein de l’association artistique et culturelle La Maison d’Elliot, elle a déjà incarnée Wendy dans Les Ombres de Peter Pan (mise en scène de V. Lifschutz et J. Paire) présentée en décembre 2012 et janvier 2013, la Mort dans Le Jugement du Début de la Fin (écriture et mise en scène de C. Szebenyi et F. Drugeon) en novembre 2013, Nina dans Le Fils Aîné (mise en scène de V. Lifschutz) joué à Evian à l’occasion des Dialogues Européens en mai 2013… Elle a également incarné Louise dans le court-métrage Là-Bas dans ce bar réalisé par V. Lifschutz en 2010.

En janvier 2015, elle monte sa propre compagnie – 34-14 – pour unir dans ses créations le théâtre et la danse et jongler avec les mots et les gestes, passer d’un langage à un autre…

Dramaturgie

Depuis toute petite, Eugénie aime écrire des histoires. C’est donc en toute logique qu’elle suit un cursus littéraire jusqu’à l’obtention d’un Master 2 de Rédaction Professionnelle. En parallèle de ses études, elle assouvit sa passion pour l’écriture en rédigeant régulièrement des poèmes, pièces de théâtre, scénarios, romans papier et romans feuilletons en ligne…

En 2015, elle adapte le texte de Dracula de Bram Stoker. Elle en fait une pièce mêlant danse et théâtre qui reprend des thèmes qui lui sont chers comme le féminisme, la déchéance du corps et de l’esprit sans oublier un soupçon d’humour. Cette adaptation est l’aboutissement d’un long travail sur le texte d’origine pour le moderniser et l’axer sur la folie, le doute et l’angoisse.

Publicités